En cette semaine nationale de la santé mentale, la Société de Saint-Vincent de Paul de Montréal souhaite partager son implication auprès de la jeunesse à travers des projets en thérapie par les arts favorisant le mieux-être et le développement personnel.

Depuis 2012, le programme Opération Bonne Mine, met en place des ateliers d’art destinés aux jeunes, de niveau primaire et secondaire, issus des milieux défavorisés. Le but de ces projets artistique est de mobiliser les jeunes autour d’un processus créatif collectif permettant de participer à leurs apprentissages personnels et sociaux, d’accroitre leur estime, de favoriser leurs interactions et de renforcer leur sentiment d’appartenance.
Encadrés par des professionnels en thérapie par les arts, les ateliers offrent un espace d’expression, hors du cadre scolaire. L’art est alors utilisé comme un outil d’intervention dont le processus créatif supplante l’œuvre finale. Les émotions et les réflexions entourant le vécu des élèves sont la source d’inspiration de ces projets, qui cheminent intérieurement, mais aussi collectivement vers l’acquisition d’habiletés sociales nécessaires à la réussite scolaire. Les ateliers  proposés intègrent des théories issues de l’art-thérapie, de l’enseignement de l’art, de la neurologie, de la psychologie du développement, de la cognition et du comportement. Ces approches permettent de concevoir le processus thérapeutique globalement tout en intégrant les aspects corporels, émotionnels et cognitifs des jeunes.
 
Pour en apprendre davantage sur notre programme, venez nous rencontrer le dimanche 6 mai prochain au Pavillon Adrien-Pinard à L’UQAM (100 rue Sherbrooke Ouest) entre 10h et 16, lors de la journée de lancement de la semaine en santé mentale.
 
À cette occasion, une sélection des œuvres d’un de nos projets sera exposée. Il s’agit d’un projet  encadré et dirigé par Marie-Émilie Louis, dramathérapeute, où 11 jeunes de l’école primaire Barclay à Parc Extension ont exploré la notion de persévérance scolaire à travers des exercices créatifs de théâtre et de mouvement. Au cours des ateliers, les élèves ont créé des personnages du futur qui représente ce qu’ils rêvent devenir, associé à l’une de leurs passions. La mise en scène photographique des personnages a été capturée par le photographe Mikaël Theimer, qui nous offre des portraits drôles et touchants. De plus, au cours de cette journée haute en couleurs, Marie-Émilie Louis présentera ce projet au sein d’un panel stimulant, à 13h30.

Programme Opération Bonne Mine
Semaine de la santé mentale

Partager cet article

retour aux articles